Le CRDP de Versailles a organisé le 10, 11 et 12 Février 2014 à l'Arche de la Défense (près de Paris) le salon Intertice consacré aux usages du numérique dans l'éducation.
Le mercredi 12 février j'ai longuement visité le stand Logiciels Libres. Ce stand comportait 4 exposants :

  1. Doudoulinux une distribution vive libre (bootable sur clé usb) basée sur Debian et dédiée aux enfants dès la maternelle. Cette distribution éducative libre est traduite en 40 langues. Cette distribution comprend la suite éducative Gcompris, Tuxpaint, Kturtle, Laby et de nombreux logiciels libres éducatifs.
  2. Le département des Logiciels libres du Crdp de Versailles a développé un jeu de cartes. Chaque carte comporte un texte descriptif d'un logiciel libre. Sur ce stand il y avait également deux Raspberry PI. Le Gitlab du projet contenant les sources : https://gitlab.crdp.ac-versailles.fr/public/projects


    Les cartes des logiciels libres.


  3. Une imprimante 3D qui fabrique des objets en plastique conçus avec les logiciels libres Freecad et Blender.
  4. Le stand Freeduc(une distribution dédiée à l'enseignement ) animé par Monsieur Georges Khaznadar un des pionniers des logiciels libres éducatifs en France. En outre de ses contributions nombreuses dans les projets éducatifs libres(Freeduc, Wims...) Georges est un co-organisateur très actif des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre. Geoges Khaznadar est à gauche

En milieu d'après-midi j'ai assisté à une table ronde autour de la circulaire du premier ministre sur l'utilisation des logiciels libres dans l'administration. La députée du Calvados Isabelle Attard (apparentée écologiste) et grande militante des logiciels libres a participé à cette table ronde. Elle ne cesse de dénoncer le lobbying agressif des grandes firmes de logiciels privateurs favorisée par l'ignorance en matière des technologies numériques des députés de l'assemblée nationale. À ce titre l'association April très active dans la promotion des logiciels libres nous a informé par un communiqué de presse publié le 7 novembre 2013 sur le site de l'association que les inspecteurs généraux de l'éducation ont été conviés à un colloque au siège de la firme Microsoft. L'un des points abordées lors de cette table ronde est l'interopérabilité menacée par les formats fermés de documents. Un chef d'établissement intervenant à cette table ronde a fait remarquer que le format publisher a disparu et les travaux conçus avec ce format sont perdus(comme les tables d'argile). Un des intervenants a également rappelé l'arrêt de la maintenance de Windows XP OS privateur et non sécurisé qui équipe énormément d'ordinateurs dans les établissements scolaires. Il existe une solution salvatrice pour remédier aux problèmes des licences très onéreuses pour le contribuable et de la prolétarisation des enseignants, c'est celle qu'a adopté un enseignant référent tice en installant la distribution Debian(GNU/LINUX) sur tous les postes de son établissement. Les enseignants très sceptiques au départ ont été satisfaits par ce système d'exploitation libre et efficace.